Kas Hastalıkları

Table des matières

Dystrophie (Maladie Musculaire)

Qu’est-ce Que La Maladie Musculaire (Dystrophie) ?

Dans le langage médical, les maladies musculaires sont appelées dystrophie musculaire. Le mot dystrophie est dérivé du grec ancien par la combinaison des mots dis, qui signifie mauvais, malade, et trophée, qui signifie nutrition, développement. Les dystrophies musculaires (dystrophies musculaires) n’ont pas de traitement définitif. Cependant, les médicaments et les thérapies peuvent aider à gérer les symptômes et à ralentir l’évolution de la maladie.

Dystrophy (Muscle Disease)

Il existe plus de 30 dystrophies de type musculaire et chacune de ces dystrophies peut varier selon les caractéristiques suivantes :

  • Gènes causant la maladie,
  • Muscles touchés,
  • L’âge auquel les premiers symptômes apparaissent,
  • Le taux de progression de la maladie.

Les dystrophies musculaires les plus courantes sont les suivantes :

Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) : C’est la forme la plus courante de dystrophie musculaire. Elle touche principalement les garçons et débute entre 3 et 5 ans.

Dystrophie Musculaire de Becker : similaire à la dystrophie musculaire de Duchenne, mais les symptômes sont plus légers et l’âge d’apparition est plus tardif. Les symptômes de la maladie affectant les garçons surviennent entre 11 et 25 ans.

Dystrophie Musculaire Myotonique : C’est la maladie musculaire la plus fréquente chez l’adulte. Les personnes atteintes de dystrophie myotonique ont de la difficulté à relâcher leurs muscles après un amortissement (par exemple, relâcher les mains après avoir serré la main). Elle peut toucher aussi bien les hommes que les femmes.

Dystrophie Musculaire Congénitale : Elle commence dès la naissance ou dans les deux premières années. Il peut être observé chez les deux sexes. Certaines formes progressent fortement, tandis que certaines formes ont tendance à être plus légères.

Dystrophie Musculaire des membres et des ceintures avec atteinte des membres : elle implique généralement les muscles autour de l’épaule et de la hanche.

Dystrophie Musculaire facio-scapulo-humérale : Elle affecte les muscles du visage, les épaules et le haut des bras. Elle peut toucher des personnes de tous âges, des jeunes aux adultes.

Dystrophie Musculaire Distale : Affecte les muscles des bras, des jambes, des mains et des pieds.

Dystrophie Musculaire Oculo-Pharyngée : Elle provoque une faiblesse des muscles du visage, du cou et des épaules, un affaissement des paupières (ptosis), suivi d’une difficulté à avaler (difficulté à avaler).

Dystrophie Musculaire d’Emery-Dreifuss : Elle touche généralement les hommes. Il provoque des problèmes cardiaques ainsi qu’une faiblesse musculaire.

Hérédité de La Dystrophie Musculaire

La dystrophie musculaire peut être héréditaire ou peut survenir en raison d’une mutation dans l’un des gènes. Il s’agit d’une condition rare. Des mutations provoquant une dystrophie musculaire sont observées dans les gènes codant pour des protéines qui maintiennent les muscles sains et forts.

Par exemple, chez les personnes atteintes de dystrophies musculaires de Duchenne ou de Becker, la protéine appelée dystrophine, qui renforce les muscles et protège contre les blessures, est insuffisante.

Quels Sont Les Symptômes des Maladies Musculaires ?

Dans la plupart des dystrophies musculaires, les symptômes commencent à apparaître dans l’enfance ou l’adolescence.

  • Tomber souvent,
  • Avoir des muscles faibles,
  • Crampes musculaires,
  • Difficulté à se lever, à monter les escaliers, à courir ou à sauter,
  • Marcher sur les orteils,
  • Avoir une colonne vertébrale courbée (scoliose),
  • Paupières tombantes,
  • Problèmes cardiaques,
  • Manque de respiration ou de déglutition,
  • Problèmes de vue,
  • Faiblesse des muscles faciaux.

Comment Diagnostique-t-on Les Maladies Musculaires ?

Pour poser un diagnostic de dystrophie musculaire, le médecin spécialiste procède d’abord à un examen physique. Il reçoit ensuite un historique médical détaillé du patient. Plusieurs tests peuvent être nécessaires pour le diagnostic des dystrophies musculaires. Certains d’entre eux peuvent être répertoriés comme suit;

Électromyographie ou EMG : de petites aiguilles appelées électrodes sont placées dans différentes parties du corps et le patient est invité à fléchir ou à détendre lentement ses muscles. Les électrodes sont reliées par des fils à une machine qui mesure l’activité électrique.

Biopsie Musculaire : un petit morceau de tissu musculaire est prélevé à l’aide d’une aiguille. Ce fragment est examiné en laboratoire pour déterminer quelles protéines sont manquantes ou endommagées. Ce test peut montrer le type de dystrophie musculaire.

Tests de Force Musculaire, de Réflexes et de Coordination : ces tests aident les médecins à éliminer d’autres maladies liées au système nerveux.

Électrocardiogramme ou ECG : Mesure les signaux électriques du cœur et détermine la vitesse à laquelle le cœur bat et s’il a un rythme sain.

Autres Techniques d’imagerie : Pour le diagnostic des maladies musculaires, des méthodes d’imagerie telles que l’IRM et l’échographie, qui montrent la qualité et la quantité de muscle dans le corps, peuvent être utilisées.

Analyses Sanguines : les médecins peuvent également demander un échantillon de sang pour rechercher les gènes responsables de la dystrophie musculaire.

Comment se Déroule Le Traitement des Maladies Musculaires ?

Il a des options pour améliorer les symptômes et améliorer la qualité de vie du patient. Certaines méthodes de traitement qui améliorent la qualité de vie du patient dans les dystrophies musculaires sont les suivantes :

Physiothérapie : Différents exercices sont utilisés pour garder les muscles forts et flexibles.

Orthophonie : Les patients dont la langue et les muscles faciaux sont faibles peuvent apprendre des moyens plus faciles de parler avec l’orthophonie.

Thérapie Respiratoire : Chez les patients présentant des difficultés respiratoires dues à une faiblesse musculaire, des moyens de faciliter la respiration ou l’utilisation d’appareils d’assistance respiratoire sont indiqués.

Traitements Chirurgicaux : Les traitements chirurgicaux peuvent être utilisés pour réduire les complications de la dystrophie musculaire telles que les problèmes cardiaques ou les difficultés de déglutition.

Atrophie Musculaire (Perte Musculaire)

L’atrophie musculaire fait référence à la condition dans laquelle les muscles diminuent et s’usent progressivement. La principale cause de la perte musculaire est le manque d’activité physique. La perte musculaire peut survenir lorsqu’une maladie ou un handicap rend difficile ou impossible de bouger votre bras ou votre jambe.

Muscle Atrophy

Quels Sont Les Symptômes de l’atrophie Musculaire?

Les conditions suivantes indiquent que vous pouvez avoir une atrophie musculaire :

  • Nettement plus petit qu’un de vos bras ou jambes
  • Une faiblesse importante d’un membre
  • Ne pas être physiquement actif trop longtemps

Si vous pensez que vous souffrez d’atrophie musculaire ou que vous ne pouvez pas bouger normalement, vous devez subir un examen médical complet. Parce que vous pouvez avoir une maladie non diagnostiquée qui nécessite un traitement. Votre médecin vous fournira les options de régime et d’exercice appropriées.

Quelles Sont Les Causes de l’atrophie Musculaire?

Si vous n’êtes pas mobile pendant la journée, des muscles inutilisés peuvent être perdus. Même alors, ce problème peut souvent être inversé par l’exercice et la nutrition. Une atrophie peut également survenir si vous êtes attaché à un lit ou si vous ne pouvez pas bouger certaines parties du corps en raison d’un problème de santé.

Les autres causes d’atrophie musculaire comprennent :

  • Manque d’activité physique pendant une longue période,
  • Vieillissement,
  • Myopathie liée à l’alcool, douleurs et faiblesse musculaires dues à une consommation excessive d’alcool pendant une longue période,
  • Brûle,
  • Blessures telles qu’une déchirure de la gaine des rotateurs ou une fracture osseuse,
  • Pas assez de nourriture,
  • Lésions de la moelle épinière ou des nerfs périphériques,
  • AVC (AVC),
  • La corticothérapie à long terme peut être répertoriée comme causes.

Certaines maladies peuvent également provoquer une usure musculaire ou rendre les mouvements difficiles, provoquant une atrophie musculaire. Certains d’entre eux sont énumérés ci-dessous:

  • La sclérose latérale amyotrophique (SLA), également connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig, affecte les cellules nerveuses qui contrôlent les mouvements musculaires volontaires.
  • La dermatomyosite provoque une faiblesse musculaire et une éruption cutanée
  • Le syndrome de Guillain-Barré est une maladie auto-immune qui provoque une inflammation nerveuse et une faiblesse musculaire.
  • La sclérose en plaques est une maladie auto-immune dans laquelle le corps détruit les revêtements protecteurs des nerfs.
  • La dystrophie musculaire est une maladie héréditaire qui provoque une faiblesse musculaire.
  • La neuropathie peut endommager un nerf ou un groupe de nerfs, provoquant une perte sensorielle ou fonctionnelle.
  • L’arthrose entraîne une réduction des mouvements dans les articulations.
  • La polymyosite est une maladie inflammatoire.
  • La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique touchant les articulations.
  • L’amyotrophie spinale est une maladie héréditaire qui provoque l’usure des muscles des bras et des jambes.

Muscle Atrophy (Muscle Loss)

Comment Diagnostique-t-on l’atrophie Musculaire?

Votre médecin vous demandera vos antécédents médicaux complets. Vous devez leur parler de blessures anciennes ou récentes et de problèmes médicaux déjà diagnostiqués. Faites une liste des médicaments que vous prenez et donnez une description détaillée de vos symptômes.

  • Tests sanguins,
  • Film radiographique
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM),
  • La tomodensitométrie (TDM),
  • Etudes de conduction nerveuse,
  • Biopsie musculaire ou nerveuse,
  • Une électromyographie (EMG) peut être réalisée.

Comment l’atrophie Musculaire est-elle Traitée?

Le traitement de l’atrophie, une maladie musculaire, varie en fonction du diagnostic et de la gravité de votre perte musculaire. Dans ce processus, la condition médicale sous-jacente doit être traitée.

Les traitements courants de l’atrophie musculaire comprennent :

  • Exercer,
  • Physiothérapie,
  • Thérapie par ultrasons,
  • Intervention chirurgicale,
  • Les changements nutritionnels peuvent produire de bons résultats.

La thérapie par ultrasons est une procédure non invasive qui utilise des ondes sonores pour aider à la guérison. Une intervention chirurgicale peut également être nécessaire si vos tendons, ligaments, peau ou muscles sont trop tendus et vous empêchent de bouger.

Si l’atrophie musculaire est causée par la malnutrition, la procédure chirurgicale peut améliorer la déformation contractée. Un tendon déchiré peut provoquer une atrophie musculaire, mais ce problème peut également être corrigé par une intervention chirurgicale. Votre médecin vous conseillera de bien manger et vous recommandera des compléments nutritionnels adaptés si nécessaire.

Atrophie Musculaire Spinale (SMA)

Qu’est-ce Que SMA ?

L’amyotrophie spinale (SMA) est une maladie neuromusculaire causée par les cellules nerveuses du mouvement (neurones moteurs). Le plus dangereux des SMA est le stade SMA Type 1.

Quels Sont Les Types de SMA ?

Les quatre types de SMA sont classés en fonction de la gravité de la maladie et de l’âge d’apparition des symptômes:

  • Le type I est parfois appelé SMA infantile ou maladie de Werdnig-Hoffmann. Le type I commence à affecter les nourrissons de la naissance à 6 mois, la plupart des nourrissons présentent des signes de maladie pendant 3 mois. C’est la forme la plus lourde de SMA.
  • Le type II commence à affecter les enfants âgés de 7 à 18 mois. Les enfants peuvent s’asseoir seuls, mais ne peuvent pas marcher. Cette forme peut être plus sévère avec modérée.
  • Le type III est également appelé syndrome de Kugelberg-Welander ou SMA pédiatrique. Il commence à influencer les enfants à 18 mois ou à l’adolescence. Les enfants peuvent marcher seuls, mais leurs bras et leurs jambes sont faibles et peuvent tomber fréquemment. C’est la forme la plus légère de SMA chez les enfants.
  • Le type IV est une forme adulte de SMA. Les symptômes commencent généralement après l’âge de 35 ans et s’aggravent progressivement avec le temps. Parce qu’il se développe lentement, de nombreuses personnes atteintes d’AMS de type IV ne savent pas qu’elles souffrent d’AMS avant des années après l’apparition des symptômes.

Qu’est-ce Que Les Symptômes SMA?

Les symptômes de l’AS dépendent de la gravité et de l’âge de la personne au début. Les nourrissons atteints d’AS de type I naissent avec très peu de tonus musculaire, des muscles faibles et des problèmes d’alimentation et de respiration. Avec l’AMS de type III, les symptômes peuvent ne pas apparaître avant la deuxième année de vie.

Sous toutes ses formes, la principale caractéristique de l’AMS est une faiblesse musculaire associée à une atrophie musculaire.

  • Faiblesse musculaire et faiblesse entraînant un manque de développement moteur
  • Réflexes réduits
  • Serrer des mains
  • Incapacité à garder le contrôle de la tête
  • Difficulté nutritionnelle
  • Son maigre et toux faible
  • Crampes et perte de capacité de marche
  • Datant de ses pairs
  • Chutes fréquentes
  • Difficulté à s’asseoir, à se tenir debout et à marcher
  • Secousses linguistiques

Spinal Muscular Atrophy (SMA)Comment La Maladie SMA est-elle Comprise?

Étant donné que l’amyotrophie spinale affecte le mouvement et les cellules nerveuses, une faiblesse bilatérale est généralement reconnue lorsqu’il y a une limitation du mouvement. La SMA se produit lorsque le gène muté passe des deux parents au bébé lorsque les parents décident d’avoir un bébé dans leur vie sans se rendre compte qu’ils sont porteurs. En cas de transmission génétique de l’un des parents, le porteur peut survenir même si la maladie ne survient pas.

Lorsque les parents consultent le médecin lorsqu’ils constatent des anomalies dans les mouvements de leur bébé, des mesures nerveuses et musculaires sont effectuées avec l’EMG. Lorsque des résultats anormaux sont détectés, les gènes suspects sont examinés par test sanguin et diagnostiqués comme SMA.

Comment La SMA est-elle Traitée ?

Il n’y a pas encore de traitement définitif pour la SMA, mais les études se poursuivent à toute vitesse. Cependant, différents traitements pour réduire les symptômes de la maladie peuvent être appliqués par un médecin spécialiste pour améliorer la qualité de vie du patient.

Sensibiliser les proches des patients diagnostiqués SMA sur les soins, faciliter les soins à domicile et améliorer la qualité de vie du patient joue un rôle important. Étant donné que les patients SMA de type 1 et de type 2 sont généralement perdus en raison d’infections pulmonaires, il est très important de dégager les voies respiratoires du patient si la respiration est irrégulière et insuffisante.

SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique)

Qu’est-ce Que La SLA ?

La SLA est une maladie neurologique évolutive. La SLA est définie comme la dégénérescence progressive des cellules nerveuses motrices du cerveau et de la moelle épinière. Lorsque les motoneurones ne parviennent pas à envoyer des impulsions aux muscles, la faiblesse musculaire commence. La maladie de la SLA, souvent appelée syndrome, peut présenter différentes apparences.

ALS (Amyotrophic Lateral Sclerosis)

Causes de La Maladie de La SLA

La cause exacte de la SLA est inconnue, mais plusieurs facteurs de risque ont été identifiés :

Génétique : Plus de 130 altérations génétiques ont été détectées chez les patients atteints de SLA, mais la détérioration de la structure du gène codant pour l’enzyme superoxyde dismutase (SOD) trouvée sur le chromosome 21 est la plus courante.

Excès de Glutamate : La substance « glutamate », qui joue un rôle important dans la transmission nerveuse dans le cerveau, s’est avérée avoir des niveaux plus élevés que la normale chez les patients atteints de SLA. Un collage excessif de glutamate endommage les cellules nerveuses.

Altération du Métabolisme Cellulaire : Chaque cellule possède des systèmes de transport qui apportent des nutriments et des composés chimiques à la cellule et transportent également les déchets. La perturbation de ces systèmes de transport des déchets dans les maladies des nerfs moteurs perturbe les fonctions nerveuses.

Stress Oxydatif : Divers types d’oxygène formés au cours du métabolisme cellulaire endommagent les structures intracellulaires, provoquant des dommages cellulaires et la mort cellulaire.

Causes Auto-Immunes : La mort des cellules nerveuses peut survenir lorsque le système immunitaire d’une personne attaque ses cellules nerveuses.

Âge : Le risque de développer la maladie augmente avec l’âge. Il se situe le plus souvent entre 40 et 60 ans.

Facteurs environnementaux : Tabagisme, exposition aux métaux lourds comme le plomb, le mercure, l’aluminium, infection, exposition au champ électromagnétique, traumatisme crânien.

Symptômes de la SLA

Au fur et à mesure que la SLA progresse, les symptômes suivants deviennent plus prononcés ;

  • Contractions musculaires et crampes, en particulier dans les mains et les pieds
  • Perturbation de l’utilisation des bras et des jambes,
  • Faiblesse et faiblesse,
  • Perte de poids.
  • Lorsque la SLA progresse, les symptômes suivants apparaissent :
  • Essoufflement,
  • Difficulté à respirer et à avaler.

ALS (Amyotrofik Lateral Skleroz)Quels Sont Les Types de SLA ?

SLA Classique : décrite et évoluée par des dommages aux motoneurones supérieurs et inférieurs. Les deux tiers des personnes atteintes de SLA ont ce type.

Sclérose Latérale Primaire : Elle est vue avec le désordre des cellules nerveuses motrices supérieures.

Paralysie Bulbaire Progressive (PBP) : perturbation des cellules nerveuses motrices inférieures ; des difficultés à parler, à mâcher et à avaler commencent. La SLA touche 25 % des patients.

Atrophie Musculaire Progressive (APM) : Elle se manifeste par une perturbation des motoneurones inférieurs. Si les motoneurones supérieurs ne sont pas affectés dans les deux ans, ils restent généralement sous forme de maladie des neurones inférieurs.

Comment La SLA est-elle Diagnostiquée ?

Un examen physique complet et les antécédents médicaux de la personne sont requis pour le diagnostic de la SLA. Certains tests de laboratoire et radiologiques sont également effectués pour confirmer le diagnostic;

  • EMG
  • Test sanguin
  • Examen du liquide céphalo-rachidien
  • Mar

Pour Le Traitement de La SLA

Certaines méthodes sont utilisées dans le traitement de la SLA. Le traitement de la SLA peut être répertorié comme suit :

  • Des médicaments sont administrés pour soulager les crampes musculaires douloureuses, l’excès de salive et d’autres symptômes de la SLA.
  • Maintenir sa mobilité; La physiothérapie est appliquée pour soulager la raideur musculaire, les crampes et la rétention d’eau.
  • En cas de difficultés de déglutition, une bonne nutrition, des encouragements et d’autres options nutritionnelles sont recommandés.
  • Formation en orthophonie et en communication pour maintenir autant de compétences en communication verbale que possible. Il existe également des techniques non verbales dans l’éducation à la communication.
  • Les aides sont utilisées pour soutenir les activités quotidiennes telles que s’habiller, manger, aller aux toilettes et prendre un bain.
  • Utilisé comme fauteuil roulant, matelas pneumatique, matelas et équipement pour aider les mouvements individuels.

La Contracture de Dupuytren
Qu’est-ce Que C’est?

Maladie de Dupuytren; C’est une maladie causée par l’épaississement de la couche appelée fascia altında sous la peau, souvent sur la paume. En raison de l’épaississement du fascia à la suite de la maladie, des rides de la peau et une adhérence des tendons se produisent.

Dupuytren's Contracture

Quelles Sont Les Raisons?

Bien que la cause exacte ne soit pas connue, on pense qu’elle est le résultat de changements biochimiques dans le fascia. Souvent; se produit dans les deux mains, les hommes de plus de 40 ans et les personnes d’origine nord-européenne. L’incidence de la maladie augmente chez les diabétiques et les alcooliques.

Énumérons brièvement les facteurs de risque qui causent la contracture de Dupuytren ;

  • Je l’alcoolyse
  • Diabète
  • Épilepsie (épilepsie)
  • Maladies vasculaires
  • Facteurs génétiques
  • Sénile

Quels Sont Les Symptômes?

L’apparition est insidieuse, commençant par un gonflement indolore de la paume, notamment au niveau des doigts 4 et 5. De plus en plus le gonflement commence à s’épaissir sous la forme d’une bande. La flexibilité des doigts est affectée à mesure que le gonflement et le durcissement de la peau augmentent. Lorsque le patient place la paume sur une surface plane, la paume ne touche pas le sol et prend la forme d’un dôme.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, elle peut affecter les tendons, les vaisseaux adjacents et les nerfs. Il devient de plus en plus difficile pour le patient d’ouvrir son doigt. Par conséquent, se laver les mains, porter des gants, applaudir et saisir les objets sont perturbés.

Quels Sont Les Symptômes de La Contracture de Dupuytren ?

Les symptômes de la contracture de Dupuytren commencent dans la paume et progressent vers le doigt affecté. La contracture de Dupuytren, qui ne provoque aucune douleur, progresse, entraînant une limitation des mouvements du doigt. L’apparition insidieuse et la maladie progressive affectent généralement les 4e et 5e doigts.

La contracture de Dupuytren, affectant souvent le majeur ou l’annulaire, débute par une tuméfaction indolore au niveau de ces doigts. Le gonflement procède alors par épaississement en forme de bande et ce gonflement restreint le mouvement du doigt et diminue sa souplesse. Avec la progression du gonflement, la paume est bombée et ne touche pas le sol lorsqu’elle est placée sur une surface plane.

Dupuytren's Contracture

La contracture de Dupuytren, qui est une maladie évolutive, commence à endommager les tendons, les vaisseaux adjacents et les nerfs.

  • Difficulté à ouvrir un ou plusieurs doigts
  • Gonflement sur la paume
  • Dureté dans la paume
  • Dôme à main (ne touche pas le sol lorsqu’il est placé sur une surface plane)

Qu’est-ce Que Le Traitement de La Contracture de Dupuytren?

Il n’y a pas besoin d’intervention chirurgicale si les nodules palpables ne provoquent pas de limitation des mouvements chez le patient. Cependant, une injection de cortisone peut être effectuée chez les patients appropriés pour réduire la progression. Cependant, ce type de traitement doit être administré sous la surveillance d’un médecin. Si le patient ne peut pas ouvrir son doigt avec la progression de la maladie, une intervention chirurgicale est effectuée.

Dans les cas de contracture de Dupuytren diagnostiquée à un stade précoce, le traitement commence par l’exercice et la physiothérapie. L’objectif principal du traitement est de corriger la capacité fonctionnelle altérée et la déformation de la main. L’injection locale de stéroïdes ralentit la progression avec un effet anti-inflammatoire. En outre, les attelles de la main et les contractures des doigts sont évitées. Les tissus rétrécis sont retirés par la chirurgie de la contracture de Dupuytren et, dans certains cas, la peau d’autres parties du corps est transférée vers cette zone. La physiothérapie doit être appliquée après la chirurgie. La maladie peut récidiver chez 20% des patients.

Rhumatisme Musculaire (Myalgie)

La myalgie est utilisée pour les douleurs musculaires continues. La myalgie peut être un précurseur des lésions musculaires résultant de l’utilisation excessive et incontrôlée des muscles.

Muscle Rheumatism (Myalgia)

Qu’est-ce Que Le Syndrome de Fibromyalgie ?

Le syndrome de fibromyalgie est un rhumatisme des tissus mous qui peut se prolonger dans le système musculo-squelettique, provoquant une douleur et une sensibilité généralisées dans le corps. Il est parfois appelé rhumatisme des tissus mous ou rhumatisme musculaire.

Pourquoi Le Syndrome de Fibromyalgie se Produit-il?

La cause exacte du syndrome de fibromyalgie n’est pas connue. Dans les recherches, certaines théories ont été avancées. Ces théories incluent les troubles du sommeil, les troubles de la perception de la douleur, le déséquilibre de substances appelées neurotransmetteurs dans le système nerveux central, les troubles du système nerveux et hormonal, le dysfonctionnement musculaire et musculaire et le surfonctionnement du système sympathique.

Quels Sont Les Signes et Symptômes ?

A- Symptômes Musculo-Squelettiques : La douleur, la raideur, les tissus mous peuvent être répertoriés comme une sensation de gonflement.

B- Symptômes non Musculo-Squelettiques : Fatigue, raideurs matinales, troubles du sommeil, somnolence, symptômes extérieurs au système musculo-squelettique.

C-Symptômes d’accompagnement : Variabilité émotionnelle, maux de tête, douleurs menstruelles, diarrhée et constipation, symptômes de sécheresse oculaire, phénomène de Raynaud (coloration du froid dans les mains et les pieds).

Quels Sont Les acteurs de risque de myalgie ?

Sexe: Il est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

Âge : Le plus souvent observé au début et au milieu de la période adulte. Cependant, il peut également être observé chez les enfants et les personnes âgées.

Troubles du Sommeil : son effet sur le syndrome de fibromyalgie n’est pas entièrement connu. Elle peut s’accompagner de spasmes musculaires et d’un syndrome des jambes sans repos ou d’un syndrome d’apnée du sommeil.

Antécédents Familiaux : cette maladie est plus fréquente chez les patients ayant des antécédents familiaux.

Maladies Rhumatismales : La présence de maladies rhumatismales telles que la polyarthrite rhumatoïde, le lupus ou la spondylarthrite ankylosante peut prédisposer à la fibromyalgie.

Comment La Myalgie est-elle Traitée ?

Comme pour toute maladie, informer et éduquer le patient est très important. La base du traitement de la fibromyalgie est la pharmacothérapie et la physiothérapie. Le patient doit d’abord être informé que cette maladie est une maladie à long terme et que bien que la douleur soit continue, elle ne nuit pas à l’organisme.

Traitement Médical; Des antidépresseurs, des relaxants musculaires, des analgésiques, des médicaments régulateurs du sommeil, des traitements au magnésium sont souvent appliqués.

Dans les applications de physiothérapie, les compresses chaudes, les appareils de chauffage profonds et la stimulation électrique avec soulagement de la douleur ont des résultats positifs. L’exercice est la méthode de traitement et de prévention la plus importante de la maladie.

Myopathie

La myopathie est une maladie musculaire qui provoque une faiblesse musculaire et les fibres musculaires ne peuvent pas fonctionner pour diverses raisons. En d’autres termes, la myopathie désigne toute maladie musculaire qui affecte le tissu musculaire.

Causes Myopathie?

La myopathie peut survenir en raison de maladies efficaces, d’hérédité, d’anomalies génétiques, d’une exposition à des toxines, d’une maladie du stockage du glycogène, d’une déshydratation et de maladies inflammatoires.

Causes Ultérieures

  • Déshydratation (déshydratation du corps)
  • Maladies infectieuses
  • Troubles endocriniens
  • Myosite (inflammation musculaire)
  • Troubles neuronaux

Causes

La myopathie peut être une maladie qui vous est génétiquement transmise par les générations supérieures. Certaines conditions génétiques qui entraînent une myopathie comprennent;

  • Myopathies congénitales (présentes à la naissance)
  • Maladie du stockage du glycogène musculaire (y compris la maladie de Pompe)
  • AVC périodique familial
  • Myopathie mitochondriale (anomalies des composants cellulaires appelées mitochondries)
  • Dystrophie musculaire

Symptômes

La myopathie provoque un dysfonctionnement musculaire dû à une inflammation ou à une maladie et provoque certains symptômes. Les symptômes peuvent également varier d’une personne à l’autre.

Les symptômes courants de la myopathie comprennent ;

  • La faiblesse
  • Crampes dans les articulations
  • La douleur
  • Paralysie
  • Durcissement musculaire
  • Atrophie
  • S’étirer depuis la position assise, monter les escaliers ou même se peigner les cheveux

Comment La Myopathie est-elle Diagnostiquée ?

Le diagnostic et le traitement de la myopathie sont effectués par un docteur en neurochirurgie. Pour diagnostiquer la myopathie, des tests sanguins, une électromyographie (EMG) – des tests des signaux nerveux et de la fonction musculaire sont effectués. Une biopsie musculaire, dans laquelle un petit échantillon de muscle est prélevé chirurgicalement, peut être nécessaire pour l’examen.

Comment La Myopathie est-elle Traitée ?

Le traitement de la myopathie varie selon la cause. Le traitement de la myopathie vise à ralentir la progression de la maladie et à en atténuer les symptômes. Si les médecins découvrent que la myopathie est causée par un problème médical sous-jacent et traitable, ils se concentreront d’abord sur son traitement. D’autres traitements et étapes peuvent inclure:

  • Corticostéroïdes et utilisation de médicaments pour le traitement du système immunitaire
  • Suppléments vitaminiques
  • Éviter certaines drogues ou substances
  • Physiothérapie

Qu’est-Ce Que La Myasthénie Grave ?

La myasthénie grave est un inconfort causé par l’incapacité des muscles à communiquer. En effet, les neurotransmetteurs impliqués dans la communication musculaire ne peuvent pas faire leur travail.

Myasthenia-Gravis-Disease

Quelles Sont Les Causes de La Myasthénie Grave ?

La myasthénie grave est causée par le système immunitaire produisant des anticorps qui interfèrent avec la communication du système musculaire. Dans certains cas, le système immunitaire provoque un blocage de stimulants chimiques appelés neurotransmetteurs. Dans ce cas, des problèmes fonctionnels surviennent dans le système musculaire, qui a des fonctions dans la fonction de base du corps.

  • La maladie peut également survenir parce que les anticorps produits par le système immunitaire interfèrent avec le fonctionnement de certaines protéines affectant le système nerveux dans le corps.
  • La maladie peut également être considérée comme le résultat du problème fonctionnel causé par le thymus dans le système immunitaire.
  • La myasthénie grave peut provoquer une faiblesse et des maux de tête.

Quels Sont Les Symptômes de La Myasthénie Grave ?

Il peut y avoir des différences dans les symptômes et la gravité de la maladie. Ce sont les suivants.

  • Détérioration des paupières,
  • Troubles de l’expression des muscles du visage
  • Difficulté à manger et à avaler,
  • Distorsion des cordes vocales,
  • Respiration difficile,
  • La faiblesse,
  • Mal de tête,
  • Avoir des problèmes pour tenir des objets,
  • Un ralentissement de la mobilité,
  • Difficulté à bouger le cou,
  • Des conditions graves telles que la déficience visuelle se produisent.

La myasthénie grave est causée par le système immunitaire produisant des anticorps qui interfèrent avec la communication du système musculaire.

Comment La Myasthénie Grave est-elle Diagnostiquée ?

La myasthénie grave est la première étape qui doit être prise chez le médecin pour prendre en considération les symptômes de la personne à diagnostiquer. Par la suite, certains tests sont appliqués au patient pour un diagnostic définitif.

  • Le patient subit un contrôle physique approfondi par le médecin.
  • Après un examen physique, un test de tension est appliqué au patient et les mouvements musculaires sont examinés. Dans cette application, les mouvements musculaires sont contrôlés par l’administration de chlorure d’édrophonium à la personne.
  • Après avoir appliqué une compresse froide sur la paupière, les modifications de la paupière sont examinées pendant un certain temps.
  • Des tests sanguins sont effectués pour étudier la formation de différents anticorps.
  • En connectant l’électrode à la personne, l’état de conduction musculaire est vérifié. Pour cette raison, des ondes électriques minimales sont transmises.
  • Le test EMG est l’étape la plus importante dans le diagnostic de la myasthénie grave.
  • La taille des glandes du thymus est examinée par tomodensitométrie.
  • Divers tests respiratoires sont effectués pour déterminer si la maladie affecte les voies respiratoires.

Le système immunitaire provoque le blocage de stimulants chimiques appelés neurotransmetteurs.

Comment La Myasthénie Grave est-elle Traitée ?

Dans le traitement de la myasthénie grave, diverses applications médicamenteuses ou opérations chirurgicales sont appliquées. En outre, différentes méthodes de traitement peuvent être appliquées pour les organes endommagés à la suite de la maladie.

Les conditions dans lesquelles le traitement médicamenteux est appliqué sont les suivantes;

  • Pour renforcer la communication nerveuse et musculaire, un inhibiteur de la cholinestérase est administré.
  • Cependant, diverses maladies de l’estomac et de l’intestin peuvent être observées.
  • L’administration de corticostéroïdes empêche le système immunitaire de produire des anticorps.
  • Cependant, ce traitement peut provoquer des effets secondaires tels qu’une prise de poids et un ramollissement des os.
  • Grâce aux immunosuppresseurs, le système de défense est supprimé. Après cette méthode de traitement, des problèmes dans les fonctions rénales et hépatiques peuvent être observés.
  • Des conditions graves telles que la déficience visuelle se produisent.

Les conditions chirurgicales sont ;

La maladie affecte divers organes. Par conséquent, une intervention chirurgicale peut être effectuée sur le patient.

  • Pour les troubles oculaires,
  • Pour les troubles rénaux et hépatiques,
  • Des opérations peuvent être effectuées pour des problèmes osseux (tels que la résorption osseuse).

La myasthénie grave peut devenir très dangereuse pour la personne. Par conséquent, le traitement doit être administré sous la supervision d’un spécialiste et ne doit jamais être interrompu. Cependant, avec un traitement régulier, la personne peut mener une vie saine.

Syndrome Myasthénique de Lambert-Eaton
Définition de La Maladie

Le syndrome myasthénique de Lambert-Eaton est une maladie présynaptique de transmission neuromusculaire auto-immune et est souvent associé au cancer du poumon à petites cellules (CPPC) caractérisé par une faiblesse musculaire fluctuante et un dysfonctionnement autonome.

Lambert-Eaton Myasthenic Syndrome

Quelles Sont Les Causes du Syndrome Myasthénique de Lambert-Eaton ?

Dans une maladie auto-immune, le système immunitaire de votre corps suppose à tort qu’il y a une substance étrangère dans votre propre corps. Votre système immunitaire produit des anticorps qui attaquent votre corps.

Dans LEMS, votre corps attaque les terminaisons nerveuses qui contrôlent la quantité d’acétylcholine que votre corps libère.

Plus précisément, votre corps attaque une protéine appelée canal calcique voltage-dépendant (VGCC). VGCC est nécessaire pour la libération d’acétylcholine. Lorsque VGCC est attaqué, vous ne produisez pas assez d’acétylcholine, donc vos muscles ne fonctionneront pas correctement.

De nombreux cas de LEMS sont associés au cancer du poumon.

Symptômes

Les principaux symptômes du LEMS sont la faiblesse des jambes et la difficulté à marcher.

  • Faiblesse des muscles faciaux
  • Symptômes musculaires involontaires
  • Constipation
  • Bouche sèche
  • Impuissance
  • Problèmes de vessie

Complications

  • Difficulté à respirer et à avaler
  • Infections
  • Blessures ou problèmes de coordination dus à des chutes

Diagnostic

Le diagnostic de LEMS est souvent retardé car il est rare et peut être confondu avec la MG plus courante. En raison de son association avec SCLC, P-LEMS est reconnu plus rapidement que NP-LEMS.

L’obstacle majeur dans le diagnostic de LEMS est le diagnostic différentiel d’autres maladies associées à la faiblesse des jambes.

Électrophysiologique

Triade électrophysiologique associée à l’EMG :

  • Faibles amplitudes BKAP
  • Diminution > 10 % en stimulation nerveuse à basse fréquence (LFS)
  • Ce sont des réponses incrémentielles dans la stimulation nerveuse à haute fréquence (HFS) ou après une contraction volontaire maximale.

EMG monofibre : Significativement anormal dans le LEMS, mais pas spécifique au LEMS.

Autres avis

L’injection d’édrophonium (test de Tensilon) peut être temporairement affaiblie mais n’est pas spécifique au LEMS.

Les patients à risque de CPPC (discutable pour tous les patients LEMS avec un âge d’apparition> 50 et qui sont actuellement ou ont déjà fumé) doivent être examinés avec une tomodensitométrie pulmonaire et une bronchoscopie doit être réalisée si elle est négative.

Traitement

Le traitement du LEMS est personnel et en partie dû à la malignité sous-jacente.

Symptomatique:

En présence de métastases ou de l’utilisation de médicaments tels que la théophylline, qui augmente le risque de convulsions, le 3,4-DAP à faible dose peut provoquer des convulsions. L’utilisation de 3,4-DAP est contre-indiquée chez les patients souffrant de convulsions.

  • Immunomodulation
  • Immunoglobuline intraveineuse (IVIG) ou plasmaphérèse
  • Traitement de la malignité sous-jacente
  • Chimiothérapie et radiothérapie

Botulisme (Botulisme)

Le botulisme est une intoxication alimentaire extrêmement dangereuse, voire mortelle. La maladie est causée par une bactérie appelée Clostridium botulinum. Cette bactérie est abondante dans la nature et pénètre parfois dans les aliments et provoque le botulisme. Les bactéries produisent une progéniture appelée spores qui durent des années. Ces spores ne meurent pas en bouillant. Se reproduit dans un environnement sans oxygène. Il peut facilement se multiplier dans des aliments tels que le miel en conserve et produire du poison et provoquer des maladies. Le poison du botulisme paralyse, est un poison très puissant. Une très faible proportion de ce poison est également utilisée pour le traitement.

Botulism (Botulismus)

 

Quelles Sont Les Causes du Botulisme?

La maladie est causée par l’ingestion de la toxine produite par Clostridium botulinum. Même une petite quantité de ce poison suffit à tuer des gens.

Botulisme Apparaît comme suit :

Aliments : Si la bactérie elle-même ou la toxine produite par la bactérie est transmise à l’aliment, la maladie survient chez ceux qui la mangent. La cause la plus fréquente du botulisme alimentaire est :

  • Conserves maison,
  • Saucisses, salami, saucisses et produits à base de viande,
  • Produits de la mer,
  • Conserves de légumes (en particulier les conserves de légumes alcalines telles que les pois, les haricots),

Si les bébés avalent les spores de la bactérie Clostridium botulinum, des bactéries peuvent se développer dans l’intestin du bébé, provoquant le botulisme. La source la plus courante de ce type de botulisme qui n’est pas observée chez les enfants et les adultes est la consommation de terre et de miel.

Quels Sont Les Symptômes du Botulisme ?

Les réclamations surviennent généralement en quelques heures, au plus tard après 36 heures. La première plainte se produit dans les yeux et les paupières. Les paupières tombantes et la vision double sont les premières plaintes. La maladie paralyse alors tout le corps en se propageant vers le bas et en paralysant les muscles respiratoires, entraînant la mort.

  • Paupières tombantes,
  • Vision double, vision floue,
  • Vertiges, faiblesse,
  • Difficulté à avaler,
  • Dessèchement de la bouche,
  • Maux de gorge,
  • Difficulté à parler, ne parle pas comme un ivrogne,
  • Incontinence de la tête et du cou,
  • Difficile de respirer,

Botulism (Botulismus)

Symptômes chez les nourrissons :

  • Paupières tombantes,
  • Incontinence,
  • La fatigue a tendance à s’endormir,
  • Difficulté nutritionnelle,
  • Laxité musculaire,
  • Constipation gonflement de l’abdomen,
  • Des pleurs faibles se produisent.

Comment Le Botulisme est-il Diagnostiqué ?

Les plaintes du patient et les résultats de l’examen sont utiles dans le diagnostic. Le médecin doit expliquer en détail comment la maladie se développe.

Le sang, les matières fécales et le contenu de l’estomac peuvent être évalués pour la toxine. Si vous avez des aliments suspects, ils peuvent être analysés. La culture des plaies peut être réalisée dans le botulisme induit par les plaies.

Suspicion de Botulisme :

Des tests sanguins, un examen IRM, s’il y a une formation intracrânienne qui peut causer cette condition, un examen du liquide céphalo-rachidien, peuvent être effectués.

Traitement du Botulisme

L’effet mortel du botulisme est la paralysie des muscles respiratoires et l’arrêt respiratoire. Le botulisme est une intoxication alimentaire extrêmement dangereuse et mortelle. Même au moindre doute, un médecin doit être consulté. Dans le traitement du botulisme, le patient reçoit une assistance respiratoire, de l’oxygène est administré et conduit en soins intensifs. Si nécessaire, connectez-vous à l’appareil respiratoire auxiliaire. Comme il a des difficultés à avaler, il est alimenté par sonde.

Antitoxine Botulinique : Le point principal du traitement. L’antitoxine arrête la progression de la paralysie dans les premiers cas. Il permet au traitement d’être efficace et de réduire les plaintes. Ne renvoie pas les pièces paralysées.

Excrétion de La Toxine : pour l’excrétion de la toxine qui est entrée dans le corps mais n’a pas encore été absorbée :

  • Médicaments contre la diarrhée,
  • Étirement du contenu de l’estomac,
  • Vomissements de drogues,

Si la plaie est causée par un nettoyage approfondi de la plaie et l’administration d’antibiotiques arrête la progression de la maladie.

Protection contre le botulisme

La toxine botulique perd son effet en cuisant à haute température. Il est important de ne pas manger ou détruire les aliments suspects. Pour éviter le botulisme :

  • Le miel ne doit pas être donné aux bébés de moins de 2 ans,
  • Ail, épices, poivre et ainsi de suite. Les huiles doivent être conservées au réfrigérateur.
  • Ne goûte pas la mauvaise nourriture,
  • Ne prenez pas et n’utilisez pas d’aliments en conserve avec un couvercle gonflé,
  • Cuire les pommes de terre sans envelopper de papier d’aluminium, si vous avez emballé dans du papier d’aluminium, consommer à chaud, ne pas mettre au placard,
  • Faire tremper les aliments en conserve dans de l’eau bouillante pendant 10 à 20 minutes avant de les consommer,
  • Faites attention à l’hygiène lors de la mise en conserve,
  • Ne faites pas votre pansement, même à la moindre blessure au centre de santé, consultez un médecin,

Une vision double et une paupière basse sont les premiers signes les plus importants du botulisme. Si vous suspectez un botulisme, consultez immédiatement un médecin.

Myosite
Qu’est-ce Que La Myosite ?

La polymyosite et la dermatomyosite sont des maladies du tissu conjonctif caractérisées par une inflammation musculaire. Une myopathie inflammatoire idiopathique est un groupe de maladies auto-immunes chroniques qui affectent principalement les muscles proximaux.

Bien que la dermatomyosite affecte la peau et les muscles, elle peut également affecter d’autres parties du corps telles que les articulations, l’œsophage, les poumons et le cœur. La polymyosite et la dermatomyosite ont toutes deux une base auto-immune. La polymyosite produit une faiblesse musculaire. Bien que quelques patients se plaignent de douleurs ou de crampes, ce n’est pas douloureux. La polymyosite est une maladie musculaire qui se caractérise par une inflammation des fibres musculaires.

Myositis

Types de myosite

Il existe plusieurs types de myosite qui affectent les muscles :

Polymyosite – affecte de nombreux muscles différents, en particulier les muscles des épaules, des hanches et des cuisses; Elle est plus fréquente chez les femmes et tend à affecter les personnes âgées de 30 à 60 ans.

Dermatomyosite – affecte les muscles mais provoque des éruptions cutanées; Plus fréquent chez les femmes Affecte les adultes et les enfants

Myosite réactive post-infectieuse – peut survenir après certaines infections virales et provoquer une inflammation des muscles; Ce type de myosite est généralement léger et passe sans traitement.

Symptômes de La Polymyosite

La polymyosite affecte de nombreux muscles différents, en particulier le cou, les épaules, le dos, les hanches et les cuisses.

Les symptômes incluent :

  • Faiblesse musculaire
  • Muscles douloureux
  • Surmenage
  • Habituellement, vous ne vous sentez pas bien

D’autres symptômes plus généraux, y compris des douleurs articulaires, et parfois un gonflement et un essoufflement peuvent être présents. La faiblesse musculaire peut varier d’une semaine à l’autre ou d’un mois à l’autre, mais a tendance à s’aggraver sans traitement.

Symptômes de La Dermatomyosite

La dermatomyosite affecte également les muscles et les symptômes sont similaires à ceux de la polymyosite (voir ci-dessus). Cependant, il existe également des éruptions cutanées importantes. Une éruption cutanée rouge ou violette apparaît sur le visage (paupières, nez et joues), le haut de la poitrine, les coudes, les genoux et les articulations avant l’apparition des symptômes musculaires. L’éruption cutanée peut provoquer des démangeaisons ou des douleurs et peut également développer des tubercules durs sous la peau appelés calcinose.

Diagnostic de La Myosite

Votre médecin vous posera des questions sur vos symptômes et vous examinera. S’ils pensent qu’il peut s’agir d’une myosite, vous devriez passer des tests pour aider à éliminer d’autres affections présentant des symptômes similaires.

Tests sanguins – pour vérifier si vos enzymes sanguines et vos taux d’anticorps sont élevés

Biopsie musculaire ou cutanée – un petit échantillon de tissu musculaire et de peau peut être prélevé afin qu’il puisse être examiné à la recherche d’inflammation, de lésions et d’autres anomalies

Scans d’imagerie par résonance magnétique (IRM) – les scanners modernes peuvent déterminer avec précision l’étendue des changements inflammatoires dans les muscles et distinguer les zones réelles d’inflammation où les fibres musculaires sont remplacées par du tissu adipeux ou fibreux

Électromyographie (EMG) – une petite électrode en forme d’aiguille est insérée dans le cuir chevelu et par voie intramusculaire sous anesthésie locale pour enregistrer les signaux électriques provenant des terminaisons nerveuses des muscles ; Une forme anormale d’activité électrique peut indiquer que vous avez une polymyosite ou une dermatomyosite

Si vous présentez des symptômes graves de myosite tels que des douleurs musculaires sévères et une faiblesse, vous devez faire très attention à l’exercice. La plupart des experts ne recommandent pas de faire de l’exercice pendant cette période. Une fois la condition contrôlée, un programme d’exercices doux peut être initié et progressivement augmenté sur les conseils d’un physiothérapeute.

Traitement
Comment Le Traitement est effectué ;

Des médicaments immunosuppresseurs sont utilisés. Le traitement à la cortisone est le premier médicament de choix. La cortisone est réduite tandis que des médicaments immunosuppresseurs sont ajoutés pour prévenir la récurrence de la maladie. Le rituximab et le traitement par IgIV sont administrés dans les cas résistants.

Deuxièmement, et c’est très important, pour renforcer les muscles, des exercices appropriés doivent être effectués à un stade précoce. Les kinésithérapeutes experts dans ce domaine doivent être assistés et le patient doit être rééduqué et élevé.

Part
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Petites touches, grandes différences...
Gardez à l'esprit; De petites touches telles que l'Esthétique du Sein, l'Injection de Botox, l'Esthétique de la Mâchoire, le Remplissage des Lèvres et du Visage, le Resserrement Abdominal, la Chirurgie Esthétique, l'Esthétique du Nez, l'étirement des bras, les Ecchymoses sous les yeux, créent de grandes différences dans votre qualité de vie.

Demandez À Votre Médecin..

Remplissez le formulaire et faites-nous savoir ce qui vous intéresse.
Turkey Istanbul Medical Logo

L'Expérience Ultime

Nous fournissons à nos patients les informations et les conseils médicaux utiles dont ils ont besoin pour le traitement et pour prendre des décisions dans la conduite des opérations nécessaires, Qu’elles soient chirurgicales ou non chirurgicales. nos médecins certifiés se consacrent à fournir un service exceptionnel à nos patients.

MON-FRI10:00 – 20:00
Saturday10:00 – 17:00
Sunday12:00 – 17:00

TIM LLC .Licence No: A – 7042
Inonu Mh. Cumhuriyet Cd. No : 105/1 
Şişli / ISTANBUL / TURKEY